Bouclier

um 1980

A propos de l'objet

Cet étroit et long bouclier décoratif est orné de ciselures et de peintures blanches, rouges et noires. Au milieu, deux têtes symétriques sur le plan horizontal sont complètement identiques par leur représentation avec des boucles d’oreilles et une parure saillante triangulaire sur la tête. Les boucliers de ce type étaient portés pendant les danses cérémoniales dans le nord-ouest de la Nouvelle-Bretagne. Ils étaient étroitement liés à la vénération des ancêtres et à la croyance aux esprits.
voir moins voir plus
Cet étroit bouclier décoratif en bois souple provient du nord-ouest de la Nouvelle-Bretagne, la plus grande île de l’archipel Bismarck. Son motif le plus frappant sont les deux visages presqu’entièrement identiques, placés symétriquement sur l’axe horizontal. Les deux têtes portent des boucles d’oreille ainsi qu’une parure saillante triangulaire sur la tête. Cette dernière est également représentée symétriquement, son coloris est cependant asymétrique. La polychromie révèle l’utilisation de couleurs naturelles : le noir était habituellement obtenu à partir de noix brûlées, le rouge à partir d’écorce d’arbre et le blanc à partir de calcaire. Une poignée se trouve au dos du bouclier. Les boucliers de ce type étaient portés la plupart du temps par deux et tenus horizontalement en les faisant vibrer par mouvements rapides. Ils étaient sans doute étroitement liés à la vénération des ancêtres et à la croyance aux esprits. La représentation des visages évoque probablement des esprits qui devaient protéger le porteur du bouclier. On a peu d’informations sur l’utilisation de ce bouclier. La province occidentale de Nouvelle-Bretagne était pratiquement sans importance pendant l’époque coloniale allemande à la fin du XIXe siècle et n’a donc pas été l’objet d’un grand intérêt ethnographique. Heike Gerlach

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?