Corail-cerveau

Faviidae unbestimmt

A propos de l'objet

Cette pièce provient de l’ancien fonds du musée. Elle date peut-être de 1961, car cette date est notée sur l’objet. D’autres informations ne sont pas disponibles. Jusqu’à présent, aucune entrée n’a été trouvée dans l’inventaire qui se rapporte à ce corail.
voir moins voir plus
Les coraux-cerveau sont présents dans toutes les mers tropicales. Ces coraux durs à grands polypes font partie des cnidaires sessiles sans stade de méduse et poussent très souvent en colonies. Ils sont très communs dans les environnements récifaux. Ils secrètent un exosquelette calcaire très dur en carbonate de calcium (modification aragonite) au niveau du pied. Les coraux-cerveau vivent en symbiose avec les zooxanthelles qui utilisent la photosynthèse pour se nourrir et qui apportent des nutriments aux coraux, elles leur donnent également leur couleur. Les eaux chaudes, riches en lumière et de faible profondeur sont essentielles pour la survie de ces coraux. En situation de stress, par exemple lors du réchauffement de l’eau de mer, les coraux expulsent les zooxanthelles. Si la phase de stress dure trop longtemps ou si le corail ne peut pas récupérer, les zooxanthelles essentielles à la survie ne peuvent plus le coloniser. Ce phénomène est connu sous le terme de blanchissement corallien. Le corail meurt de faim et dépérit, il reste un squelette blanc. Les coraux-cerveau peuvent certes être soignés avec une certaine expérience dans des aquariums d’eau de mer, mais leur reproduction est extrêmement difficile. C’est la raison pour laquelle il arrive régulièrement que, malgré une interdiction stricte, des personnes effectuent des collectes sauvages de grande envergure en arrachant de grosses parties de corail d’un récif. Les dégâts causés sont énormes. Les coraux-cerveau poussent très lentement et les grands exemplaires peuvent atteindre un âge de plusieurs centaines d’années. Les coraux durs figurent à l’Annexe II de la « Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction » (Convention sur la protection des espèces de Washington).

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?