Stefan Ettlinger

Chambre de jeu, 1989

A propos de l'objet

Stefan Ettlinger découvre les modèles de ses tableaux dans les médias de l’information. Il entreprend une réflexion sur la critique de ces derniers - en particulier la thèse de Luhmann que les médias de masse ne reproduisent pas la réalité, mais la créent. En suivant le principe du zapping, Ettlinger associe régulièrement des images par collage, c’est au spectateur d’en imaginer la cohérence.
voir moins voir plus
L’art des années 1980 formule son scepticisme vis-à-vis de ce que nous appelons la réalité en se servant de figures de style tels le substitut, l’attrappe, la citation et l’appropriation. La réalité est alors définie comme une construction des médias et, selon le théoricien de la société Niklas Luhmann, est un état de second ordre: les médias de masse ne reproduisent pas la réalité, mais la créent. Stefan Ettlinger entreprend une réflexion sur la critique de ces médias de l’information et y trouve précisément les modèles pour ses tableaux. Ce faisant, il s’intéresse non seulement aux magazines, aux cartes postales et aux images photographiées par lui-même, mais aussi au flux d’images des chaînes de télévision et du cinéma. En suivant le principe du zapping, Ettlinger insère des coupures délibérées dans sa narration et formule par son mode de peinture transparent et apparemment provisoire une réserve à l’encontre du pouvoir de définition des images créées par des procédés techniques.

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?