Peigne

Peigne en bois, 4.-7. Jahrhundert

A propos de l'objet

Ce peigne est pourvu de fines dents à la fois sur la partie supérieure et inférieure. Il s’agit probablement d’un peigne-épingle, car il ne se prête pas à peigner les cheveux. Au milieu, une croix copte témoigne de la foi chrétienne de son propriétaire.
voir moins voir plus
Les nombreux peignes richement décorés, exclusivement découverts dans des tombes, font partie de l’artisanat d’art égyptien de la fin de l‘Antiquité. Ce peigne allongé présente des dents fines sur la partie supérieure et des dents plus grossières sur la partie inférieure. La partie du milieu est composée d’un ajourement qui a été découpé à vif à la scie. Il montre probablement une représentation simplifiée d’une église. La nef centrale surmontée d’une coupole est séparée des bas-côtés par des colonnes. Au milieu se trouve une croix copte. L’ensemble de la représentation est encadré de cercles pointés. Ils témoignent de la foi chrétienne des défunts. La fonction précise de ces peignes allongés reste vague. Puisqu’ils étaient inadaptés pour peigner les cheveux, ils servaient sans doute d’épingles à cheveux.

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?