Nachfolger des Alessandro Algardi

17. Jahrhundert

A propos de l'objet

La sainte agenouillée se consacre entièrement de par l’expression et la composition à ce qui restera désormais caché aux yeux de l’observateur contemporain. Un successeur du sculpteur italien baroque Alessandro Algardi, à qui le bozzetto est attribué, a traduit toute la ferveur pieuse de la femme en prière en usant d’un langage des formes accompli: les mains pliées en geste de prière et le regard détourné, la dévotion de la posture s’exprime jusque dans le drapé mouvementé du vêtement.

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?