Tapa

A propos de l'objet

Ce petit tissu d’écorce peint avec des couleurs naturelles a sans doute été produit pour la vente à des touristes ou des commerçants. Des étoffes atteignant plusieurs mètres carrés étaient produites dans toutes les îles de Polynésie. L’île de Tongatabu est un des centres de production de tissu d’écorce car les conditions de la culture du mûrier à papier (Broussonetia papyrifera) y sont excellentes. Il fournit le meilleur matériau brut pour les tapa (appelés ngatu en Tonga). D’énormes lés de tapa peints ou imprimés servaient aux objectifs cérémoniels. Aussi, ils sont encore produits de nos jours à l’occasion des festivités ou pour les échanges. Le traitement de l’écorce pour la production de tissus et leur décoration y est exclusivement effectué par les femmes. Elles produisent les petits tapa pour la vente aux touristes.

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?