Instrument de torture

Bottes espagnoles, 16. - 18. Jahrhundert

A propos de l'objet

Jusqu’au XVIIIe siècle, la torture ou « interrogatoire douloureux » est un moyen efficace pour les prises de décision judiciaires. Dans la « Constitutio Criminalis Theresiana », le règlement judiciaire promulgué sous Marie Thérèse pour l’Autriche en 1768, les méthodes et les instruments de torture étaient encore précisés. Les dites « bottes espagnoles » provenant de l’hôtel de ville de Fribourg, par lesquelles on pouvait infliger des douleurs en serrant ou écrasant le bas des jambes, ont été fabriquées exactement d’après les mesures et les dessins de la « Theresiana ». Néanmoins la représentation des tortures infligées entraîna un débat parmi les juristes qui conduisit finalement à l’abolition de la torture en Autriche en 1776, promulguée par un décret de la souveraine. Dans le code pénal de l’empereur Joseph II qui succéda à la « Theresiana » en 1787, la torture n’y figurait plus.

Informations sur l'objet

Votre message sur l'objet

Vous avez des informations ou des questions sur cet objet?